Bilan de la Bolivie : itinéraire, impressions et budget

🇧🇴 Bilan bolivien 🇧🇴 

Bon, vous l’avez compris on aura eu quelques déceptions pendant ces 3 petites semaines boliviennes mais on a quand même passé un très bon moment dans ce grand pays (ça parait pas mais c’est quasi 2 fois la taille de la France). Les paysages sont très variés entre le désert de sel, les panoramas du Sud Lipez, les montagnes autour de La Paz et la beauté envoûtante des eaux du lac Titicaca, y’en a pour tous les goûts. Petit aperçu de notre itinéraire du Sud à l’Ouest. 


-10

Température minimale à laquelle on a survécu 

2

Nombre de petites déceptions qu’on a eu

12/15

Prix moyen d’un repas (en bolivianos)

447

Nombre de photos prises

3500

Altitude moyenne à laquelle on a gravité 


Côté coup de cœur, on doit bien avouer qu’on a adoré notre petite escapade sur la Isla del Sol et son paysage vraiment sublime, pour nous un incontournable. On a aussi beaucoup aimé nos quelques jours à La Paz, le côté brouillon de la ville, son effervescence et le marché d’El Alto nous ont séduit. 

Pour les déceptions, malheureusement le Salar, c’est terrible à dire parce que les paysages étaient exceptionnels et c’est souvent l’endroit préféré des gens en Bolivie mais la foule nous a gâché une bonne partie de l’expérience, si c’était à refaire, on y mettrait le prix et on choisirait un tour privé ou un tour au départ de Tupiza. L’autre point noir c’est notre impossibilité à faire le trek El Choro, on a joué la carte de la prudence, on ne regrette pas mais la pilule a été un peu dure à avaler sur le coup. 


Bilan technique 

Les Boliviens

On les a trouvé sympa, on adore les cholitas et leur tenues magnifiques, les vendeuses de rues et les cireurs de chaussures dans tout les coins. On a trouvé, par rapport aux autres pays où nous sommes passé, qu’il y avait énormément de mendicité, souvent un peu insistante. La Bolivie est réputée pour ne pas être au top en matière de sécurité et ben sachez qu’on ne l’a pas ressenti et qu’à aucune moment on ne s’est senti en danger (même lors de nos arrivées très tardives à Uyuni et Potosi). 

Les transports

Globalement c’est les mêmes que partout ailleurs, les tarifs sont par contre très peu cher (hormis la traversée pour le Pérou). Ils ont la même passion que les asiatiques pour la clim, emportez un petit poncho ou investissez dans une couverture vendue à la gare routière. 

Les gares sont un petit monde à part, les vendeurs crient le nom de leur destination à intervalle (beaucoup trop) régulier (SALIDA SUCRE, SUCRE, SUCRE ! LA PAZ, LA PAZ!), les boutiques de tickets côtoient celles de bouffe/souvenirs/merdouilles. A noter qu’il faut très souvent s’acquitter d’une taxe de terminal d’environ 2,5b par personne. 

La nourriture

Bon, c’est pas folichon en Bolivie, hormis la truite à Copacabana, on aura surtout enchaîné les snacks : milanesa, burger, sandwich et quelques repas dans les comedors des marchés (souvent très gras). Même si les repas n’étaient pas très bons, les tarifs sont dérisoires, pour une dizaine de bolivanos, vous avez droit à une entrée et un plat (dans les comedors) et l’ambiance de ces immenses cantines est très sympa. Là aussi, ça se joue à la criée avec les cuisinières qui haranguent le chaland. 

Le budget 

Globalement la Bolivie est un pays bon marché, à condition de ne pas multiplier les excursions sous peine de voir son budget flamber. Pour infos, les 3 jours dans le Salar représentent 28% de notre budget total. C’est ce qui nous a fait faire l’impasse sur la route de la mort à vélo, l’ascension de l’Huyana Potosi (ça et le fait que c’est un sommet à plus de 6000m et qu’on était déjà pas au mieux dans les escaliers de La Paz, plus de 2000m plus bas) et un séjour dans la forêt amazonienne. 

On avait prévu 24€/jour/personne et on s’en tire a un poil plus, 26,7€/jour/personne (soit 103b). 


Le bilan du bilan

Un séjour mitigé mais quand même très sympa, on regrettera de ne pas avoir pu se balader dans la Cordillera Real mais on se garde ça dans un coin de notre tête pour un prochain voyage auquel s’ajoutera un petit tour dans la forêt amazonienne. 

Un commentaire sur “Bilan de la Bolivie : itinéraire, impressions et budget

Ajouter un commentaire

Répondre à Pascale Gay Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :