Le Lac Titicaca

Jour 296 : Copa, Copacabana !

On a choisi de poursuivre vers le lac Titicaca à la place de notre trek avorté et on quitte La Paz dans la matinée pour rejoindre la ville de Copacabana (oui, il y en a une ici aussi). On roule jusqu’à ce qu’on soit bloqué par le lac et on prend un petit bateau pour la traversée. Sur l’eau on voit un truc assez stupéfiant : une barge sur laquelle se trouve une fanfare ! On ne sait pas si il y a une fête ou autre mais la traversée en musique est assez marrante. 

On reprend le bus et on continue jusqu’à la ville dans un paysage vraiment magnifique qui nous rappelle beaucoup la péninsule de Banks en Nouvelle-Zelande. La route est découpée dans la montagne, c’est vraiment très très beau. 

On arrive en début d’après midi et on se pose dans notre hôtel pour finalement pas faire grand chose. Un peu de tri dans les photos/vidéos, un peu de « bloging » et en milieu d’après-midi, on va boire une petit bière sur les rives du lac. 

On fait la connaissance d’un couple de Suisses qui a déjà exploré le coin et on échange les conseils sur la région, le Pérou et la Bolivie. Comme quoi, une petite bière ça aide à faire des rencontres. 


Jour 297 : Le chemin de croix

On part dans la matinée pour une balade plutôt sportive sur les hauteurs de la ville. On passe près de la cathédrale et on est surpris de voir tout un tas de voitures décorées avec des fleurs et une forte odeur de bière. A même pas 10h du mat, c’est bizarre mais il y a une explication parfaitement logique : les chauffeurs font bénir leur voiture (à la bière donc) par le prêtre les dimanches. On traverse ensuite un marché presque exclusivement dédié à la cacahuète et au maïs soufflé et on poursuit notre route. 

On prend de la hauteur pour admirer la vue depuis le Cerro Calvario jusqu’au Mirador Sagrado Corazon de Jesus. On peut vous dire que le côté « calvaire » on l’a bien ressenti. La montée est super raide, dans un espèce d’escalier avec des marches complètement irrégulières, le tout à 4000m d’altitude. 

La deuxième partie du chemin est jalonnée de croix et comme on est dimanche, il y a un grand nombre de boliviens qui font aussi l’ascension. Petite information subsidiaire : ils sont autant essoufflés que nous. 

La vue est superbe et vaut clairement le détour et comme il fait un temps radieux, on traîne un peu au sommet. 

On redescend pour aller déjeuner et on a décidé de se faire plaisir et de tester la spécialité du coin : la truite du lac Titicaca. On a très bien fait car le repas est excellent, pour un prix dérisoire, on a une soupe en entrée, le plat de truite et un petit dessert. Ça nous change des milanesas ou des burgers de d’habitude. 

On passe l’après midi au soleil, sur la place principale de la ville, à regarder les gens qui passent et à flâner. 


Jour 298 : Direction la Isla del Sol

On profite de la matinée pour réserver notre bus pour le Pérou, s’organiser un peu pour notre arrivée là bas et prendre nos tickets pour le bateau de l’après midi en direction de l’île du Soleil. On a tout réservé avec notre hôtel, qui accepte gentiment de garder nos sacs jusqu’au lendemain soir car nous avons décider de passer la nuit sur l’île. 

On se dirige vers le port à l’heure dite et on apprend que la compagnie avec laquelle on a pris nos billets ne fait pas de trajet l’après midi. Ça nous gonfle pas mal, surtout qu’on a pas le temps de retourner à l’hôtel pour râler. On achète donc deux nouveaux tickets et on embarque pour presque deux heures de traversée jusqu’à l’île. 

La petite balade en bateau est très sympa, les eaux du lacs sont d’un bleu profond magnifique et on voit même les montagnes (de la Cordillère on suppose) en arrière plan. On fait un arrêt pour voir des ruines où on passe notre tour (c’est le programme du lendemain) et on arrive au port d’Yumani.

On s’acquitte de la petite taxe d’entrée sur l’île, un truc récurrent en Bolivie, et on s’attaque à l’escalier des Incas pour rejoindre notre hôtel. 

Là aussi, la montée est terrible ! On est essoufflé comme pas permis, on se bénit d’avoir été malin (et de pas être trop regardant sur notre hygiène corporelle) et d’être partis légers. On voit des gens qui galèrent avec leurs sacs à dos et leurs valises et on s’aperçoit plus tard qu’ils ont pris les services d’un porteur. 

Il faut savoir que l’île (du moins le Sud) est entièrement piétonne, pas de routes goudronnées, pas de voiture ni de deux roues, tout se fait à pied et pour porter les trucs vraiment lourds, chacun a sa mule personnelle (l’animal hein !). 

On se pose dans notre hôtel et on profite de la fin d’après midi au soleil sur une jolie terrasse avec une belle vue. 


Jour 299 : Balade sur l’Ile du Soleil

On a voulu dormir sur l’île (à un tarif non négligeable) pour pouvoir en profiter sans les touristes qui sont là entre 10h et 16h globalement. On part donc après un super petit dej, à l’assaut des marches pour avoir un beau point de vue sur l’île et retourner vers les ruines qu’on a snobé la veille. 

Sur le chemin on se fait une copine, une chienne trop mignonne qui va nous suivre toute la matinée. On sait pas ce qui se passe entre nous et les chiens en Amérique du Sud mais une fois sur deux, quand on marche on a un pote à quatre pattes. 

L’île est absolument magnifique, on voit très bien les vestiges de la culture en terrasse des Incas et des routes entre les différents points de l’île. On en prend plein les yeux et on est content de cette dernière journée bolivienne où nos aventures n’auront pas toujours été de tout repos. 

On arrive aux ruines de Pilko Kaina avant les bateaux (mais on les voit se rapprocher dangereusement). On a du coupé un peu à travers champs pour essayer de rejoindre le chemin officiel, vu qu’on s’est baladé au petit bonheur la chance et on était un peu loin de la piste et on avait absolument pas envie de remonter sur la colline pour le trouver. Cela occasionne une petite chute de Simon qui, trop occupé à jouer avec le chien, à pas vraiment regardé où il mettait les pieds. 

On ne sait pas à quoi servait les bâtiments que l’on voit mais ils sont dans un état remarquable. On en profite un bon quart d’heure avant l’arrivée de la cavalerie et on prend le chemin du retour assez rapidement pour être tranquille. Cette fois ci on est sur la vraie route et on est bien content quand on se rend compte que ça va moins monter que ce qu’on avait anticipé. 

On finit notre excursion sur l’île par un petit verre suivi d’un repas sur une terrasse avec une vue sublime et on repart en direction de Copacabana pour prendre notre bus pour le Pérou. 


Bilan du Lac Titicaca 

On a adoré cette petite étape au bord de l’eau, le lac est magnifique et la Isla del Sol une pure merveille. Petit bémol cependant, lors de notre passage, et depuis 2-3ans, le Nord n’est pas accessible à cause d’un conflit (on ne sait pas vraiment entre qui et qui). La route est coupée et il est interdit d’y aller. Chat échaudé craint l’eau froide, on n’a même pas essayé de tenter le coup. 


🔍 Les infos pratiques des Petits Pédestres 🔎

Transport : La Paz-Copacabana : 30b par personne, 3h30-4h, compagnie on a oublié le nom et on a perdu le billet mais c’était au n°14 dans la gare routière

Traversée en bateau : 2b par personne en plus

Hébergement : 

Copacabana : Hôtel Sonia : 115b pour une chambre double, sbd privée, petit déjeuner inclus, wifi correct. Légèrement à l’écart du centre mais au calme, terrasse très sympa

Isla del Sol : Hotel Utama : 210b (ouh c’est cher) pour une chambre double, sbd privée, très bon petit déjeuner inclus, wifi au top (si il fonctionne sur l’île ce qui n’est pas toujours le cas)

Visites :

Entrée de la Isla del Sol : 10b par personne

Trajet en bateau : 50b l’aller retour si vous faites sur 2jours, 30b l’aller retour à la journée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :