Bilan de la Nouvelle-Zélande : Itinéraire, impressions et budget

🇳🇿 Bilan Kiwi 🇳🇿

Pas loin de 2 mois passés en Nouvelle-Zélande et nous voilà à faire le bilan. On ne sait pas trop par où commencer parce que ce pays, nous l’avions mis en haut de nos listes respectives des endroits à voir pendant ce tour du monde et on peut vous assurer qu’on n’a pas été déçus.

On nous avait dit « vous verrez c’est trop bien et on peut pas vous « survendre » un pays comme ça parce que même si vous vous attendez à un truc bien, ça sera encore mieux » (phrase pas toujours très claire, on admet), et ben c’est vrai !

Les paysages sont magnifiques et variés, les possibilités de randos infinies et le voyage « roadtrip » un bonheur !

Avant de vous détailler un peu la vie sur les routes néo-zélandaise, voici la dernière carte (et c’est pas dommage), celle qui fait le grand bilan et les liaisons des petites ! Sacré itinéraire non ?

Et en chiffre ça donne quoi ?

6525

Nombres de kilomètres parcourus par Karadoc (à gauche de la route attention)

800

Nombre de litre d’essence qu’on a consommé (#bilancarbone)

330

Nombres de kilomètres parcours par nos pieds sur les sentiers de rando

15

Nombre approximatif de fois où on a dit « Putain c’est trop beau » par jour

4

Nombres de frayeurs avec Karadoc

Comment choisir un coup de coeur (ou plusieurs) ? C’est vraiment difficile car tous les paysages nous ont plu, et on a globalement été servi au niveau de la météo mais si on devait faire un choix on aura quand même eu deux coups de coeurs dans les coups de coeur !

Vous vous en doutez un peu, les paysages du Mont Cook et des lacs tout comme notre vue au sommet du Taranaki nous ont coupé le souffle (probablement aussi parce qu’on s’était tapé des montées de fou pour y arriver).

Notre autre coup de coeur, c’est pour le Roadtrip. Ce mode de voyage nous a énormément plu ! La liberté que ça nous a conférée était vraiment top et on a renoué avec des petits plaisirs comme se faire à manger. C’est pas grand chose mais après 6 mois à manger au restaurant à presque tous les repas, ça nous a fait du bien de nous nourrir par nous même.

Du coup, voilà notre Top 3 des repas :

– L’apéro pain / fromage / saucisson / vin (qu’on a fait deux fois)

– Les pates à la carbo (la base mais tellement bon)

– La ratatouille (c’est pas parce qu’on voyage qu’on peut pas manger des légumes)


Bilan de la vie de bohème sur les routes

On vous propose un bilan un peu différent de d’habitude car c’était une étape bien différente de d’habitude.

Le Van

Il y a tellement de choses à en dire qu’on vous a fait un article dédié. Il est à retrouver ici (avec quelques anecdotes en prime)  -> 🚐

La vie en Van

Là c’est pareil, il y en a tellement à dire qu’on vous a fait un petit article spécial rien que pour ça, avec nos bons plans pour la vie quotidienne sur les routes de Nouvelle-Zélande, c’est par ici -> 📌

Les routes néo-zélandaises

C’est pas faute de vous l’avoir dit, ici on roule à gauche ! Honnêtement, on s’y habitue assez vite même si les 2/3 premiers rond-points (ou roundabout, le petit nom local) font un peu flipper tout comme les premières fois qu’il a fallu tourner à droite.

Il y a deux types de route : les routes goudronnées bien jolies comme à la maison et les saloperies de « Gravel road », des routes en graviers donc, qui nécessite de diminuer salement sa vitesse sous peine d’éclater son pare-brise.

Globalement le code de la route est le même que chez nous et les limitations de vitesse plutôt simple : 50 en ville et 100 hors des villes.

On suspecte que ça tend un peu les néo-zélandais cette vitesse maximale de 100km/h parce que sur la route, ils sont bien énervés (alors que dans la vie c’est des amours). Et vas-y que je te colle le train alors qu’il y a la place pour doubler et vas y que je suis à 60 dans des routes hyper étroites et pleine de virages et vas y que je suis à 50 sur les Gravel road et que je te fais plein d’impacts sur ton parebrise. Bref, Messieurs Dames du Gouvernement Néo-Zélandais, augmentez les limitations de vitesse pour détendre vos administrés.

Le budget

Attention, ça va piquer les yeux (et le porte monnaie) ! La Nouvelle-Zélande c’est pas un budget asiatique et on en rêvait depuis tellement longtemps qu’on avait décidé d’y allouer (#motcomptetriple) un budget très élevé de 65€/jour/personne (supérieur aux budgets « standards » autour de 53/55€/j/p) Résultat, budget respecté ! On s’en sort à 60,5€/j/p.

Pour ce qui est de la partie « vie », on n’aurait pas pu faire beaucoup plus d’économie mais pour le poste « van », il y a clairement moyen de faire moins cher : en louant plus à l’avance, en partant hors saison ou en achetant (pour 6 semaines ça ne valait pas le coup mais à partir de 2 mois et si votre date de retour est flexible c’est assurément plus économique).

Capture d’écran 2019-04-05 à 10.18.10

Petites informations complémentaires :

Les extra comptent les cigarettes (très chères) et les visites comptent la traversée en ferry de Picton à Wellington (250$ pour deux avec le van).


Le Bilan du Bilan

Bien évidemment, on a eu un énorme coup de coeur pour ce pays, ces paysages, la gentillesse des gens et le roadtrip en lui même. On trouve quand même un défaut : c’est bien trop  loin de chez nous pour pouvoir y revenir souvent !

Pour le récapitulatif des photos c’est par là -> 🇳🇿

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :