Taranaki

Jour 194 : On fait monter le kilométrage

Grosse journée sur la route, 300km au compteur pour rejoindre Hawera, dans la région du Taranaki.

On ne fait pas beaucoup d’arrêts sur le chemin, hormis pour manger et se dégourdir un peu les jambes et du coup on arrive assez vite. On en profite pour aller faire une belle balade sur la plage de sable noir de Waihi.

DSC_8788.JPG

Elle n’est accessible qu’à marrée basse car elle est bordée par les falaises. C’est une petite balade très agréable, on est complètement seuls et on profite d’un temps superbe. Franchement, cette région du Taranaki s’annonce sous les meilleurs auspices.


Jour 195 : La Surf Highway

On rejoint New Plymouth, la grosse ville du coin en prenant la route des surfeurs (c’est pas nous qui l’avons baptisée, c’est le nom officiel). Elle longe la cote en contournant le Mt Taranaki et, comme d’habitude, on en profite pour faire quelques arrêts sur le chemin (point de vue, phares et petites balades le long de la côte).

DSC_8806DSC_8807

On déjeune dans la ville et on fait un morceau de la Costal Walk pour rejoindre l’iSite et prendre quelques informations sur l’ascension du Mt Taranaki que nous allons faire le lendemain. On tombe sur une dame pas franchement sympathique qui nous parle comme si on était des débiles avec des conseils de type « si vous devez faire caca dans la nature, emportez votre petite affaire avec vous dans un sac plastique, ne le laissez pas sur place » (#glamour).

On profite de la belle après midi pour trainer le long de la cote avant de rejoindre North Egmont où nous allons nous poser pour la nuit et qui est aussi le point de départ de la rando.


Jour 196 : The Mount Taranaki

Le Taranaki, c’est l’un des volcans emblématiques de Nouvelle-Zélande et l’un des plus sacrés chez les Maoris. Il existe toute une légende autour de ce volcan et du Tongariro, pleine de poésie et on vous la racontera mais pas aujourd’hui.

DSC_8855
Et oui, on est monté tout là haut !

On a décidé de tenter l’ascension et mon Dieu que ce fut difficile ! C’est clairement la randonnée la plus exigeante et technique que l’on ait fait jusque là et fait aisément partie du top 3 des plus difficiles de notre vie pour Simon (et du top 1 pour Pauline). 

Le DOC la qualifie de « challenging » (c’est le niveau le plus haut qu’on ait vu sur une rando à la journée), il y a 1500m de dénivelé + et 6km de long, d’après eux, il faut entre 8 et 12h pour l’aller retour. Sachez aussi que cette rando se fait uniquement l’été (sauf si vous êtes un alpiniste chevronné), cette montagne tue régulièrement des randonneurs l’hiver. Il est indispensable de passer dans un iSite pour connaître les conditions météo et se renseigner sur le matériel à emporter. Nous sommes dans une forme physique « correcte + » (c’est un peu mieux que « correcte » mais moins bien que « bonne ») et ça nous a pris 9h pour faire l’aller retour.

La première partie de la rando est assez facile, on emprunte une piste bien stable, bien jolie jusqu’à la Tahurangi Hut (la seule de la track).

C’est à partir de là que les choses sérieuses commencent (et c’est pas peu dire). On commence par crapahuter un peu dans les rochers et on enchaîne avec un petit escalier (#lapassiondePauline). On est biens, on est chauds et là nous arrivons à Hongi’s Valley.

DSC_8816

C’est mignon comme ça, y’a « valley » dedans mais c’est trompeur ! On est à flanc de volcan, avec une pente de fou et on marche sur … des scories. Ce sont des petites pierres moisies qui font faire deux pas en arrière à chaque pas en avant et ça devient rapidement la nouvelle passion de Pauline. La montée est éprouvante et quand on sort enfin de cette galère on se retrouve dans « the Lizard », des roches volcaniques de grandes tailles cette fois que l’on doit escalader pour enfin atteindre le cratère.

DSC_8818

On arrive complètement morts, un peu surpris (tous les deux) que Pauline n’ait pas fait demi tour au milieu du chemin, c’est vraiment pas passé loin. On traverse le cratère et on remonte l’une des pentes pour être au sommet du volcan. Et c’est là que tous les efforts sont oubliés (enfin vite fait quand même), la vue est hallucinante : le volcan au premier plan (cratères, neige et tout), une mer de nuage au deuxième plan et la mer de Tasman au fond, le tout sous un soleil de folie.

DSC_8821

DSC_8842

On mange dans ce cadre exceptionnel et on entreprend de redescendre. Autant vous dire que ça aura pas été de la tarte, notamment les scories où nos petites glissades se sont régulièrement soldées par des petites chutes. On finit sur les rotules (enfin au sens figuré parce qu’on a les genoux au bord du suicide) et on profite d’un goûter de gros avant de glandouiller jusqu’au soir.

DSC_8846
Les Petits Pédestres au dessus des nuages

Jour 197 : Voyage dans la Comté

On se réveille avec des courbatures d’un autre monde mais après une nuit des plus reposantes. On est encore bien fumés de la veille et on décide d’aller faire des petites balades de « décrassage ». Et ouai, on a fait un effort intense et on se prend pour des sportifs de haut niveau avec un programme de récupération, on est comme ça nous !

On se rend donc à Dawson Falls, l’un des points de départ de nombreuses tracks sur le Taranaki, c’est à 6km de North Egmont à vol d’oiseau et comme on n’est pas des oiseaux, ça nous en prend 60 par la route.

On y fait deux petites balades : la première pour aller voir la Dawson Fall, plutôt sympa mais on a droit à un énorme contre jour sur la cascade donc pas fou pour les photos.

DSC_8860

La deuxième c’est pour rejoindre les Wilkies Pools, des petites piscines naturelles sur une rivière. On a droit à un sentier tellement plat et régulier qu’on courrait presque courir dessus (on ne le fait pas pour deux raisons : nos jambes n’en sont pas capables et c’est contre la religion de Pauline).

DSC_8868

Ces deux petites balades sont bien sympas et nous dégourdissent bien les jambes après notre rando de la veille mais la fatigue se fait quand même sentir donc on n’en fera pas plus.

On continue notre roadtrip en prenant la Forgotten World Highway. On n’avait aucun a priori sur cette route mais on s’était dit que ça serait pas hyper intéressant. Et ben on est content d’avoir eu tort !

On a l’impression de traverser la Comté (et pourtant ce n’est pas un lieu de tournage du Seigneur des Anneaux). On enchaîne les petites collines verdoyantes avec moutons en option, on a droit à des points de vue très sympa. C’est bucolique et très reposant.

DSC_8873DSC_8876

On se pose à Whangamomona qui, outre son nom rigolo, à la particularité de s’être déclarée République il y a 30ans, avec élections présidentielles et tout. Ceci dit, leurs dernières élections ont vu une chèvre ou chien l’emporter alors bon.. c’est plus du folklore qu’autre chose mais les gens sont assez marrants/flippants, on est dans la campagne profonde.


Notre itinéraire

RoadTrip 10 - Taranaki

RoadTrip 10 - Taranaki

Albion Street Carpark (Hawera) : pour tout type de véhicule, gratuit, toilettes publiques en face, Wifi gratuit qui fonctionne bien.

Stratford Plateau Carparks : self contained uniquement, gratuit, toilettes, au pied du Mt Taranaki et du départ de la track pour son ascension

Whangamomona Camping Ground : pour tout type de véhicule, 30$NZ pour deux sur un powered site, toilettes, douches chaudes gratuites, cuisine, poules rigolotes


Bilan de la région du Taranaki

Nous avons eu un énorme coup de coeur pour cette région, la balade sur la plage aura été un moment très sympa et l’ascension du Mt Taranaki restera pour nous l’une des plus belles randonnées de ce voyage. Pour nous c’est un incontournable de chez incontournable.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :