De Picton à Wellington

Jour 188-189 : On rejoint Picton

On a dépassé les 4000km et on commence à fatiguer donc on décide de se faire des journées un peu light pour terminer notre périple sur l’ile du Sud avant de rejoindre celle du Nord. On prend donc 2 jours pour rejoindre Picton d’où nous prendrons le bateau pour Wellington et sur ces deux jours on fait seulement deux petites balades.

La première est un aller retour de quelques kilomètres pour aller voir deux cascades à Pelorus Bridge (l’un des lieux de tournages du Hobbit). Alors on est pas expert sur la dénomination des cascades mais on doit vous dire que celles là ne font pas parties de ce groupe à nos yeux. La première n’est qu’un mince filet d’eau et la deuxième doit faire 3m de haut. La balade est néanmoins sympa mais casse pas des barres.

DSC_8667DSC_8672

Pour rejoindre Picton, on emprunte la magnifique Queen Charlotte Drive, une route qui serpente le long de la cote et qui offre un panorama magnifique sur les alentours de Picton. Normalement le trajet est assez rapide mais on s’est mangé des camping-car encore plus lents que nous (c’est dire) sur le trajet, ce qui a retardé notre arrivée à Picton.

C’est dans la ville qu’on a fait notre deuxième balade et on a été agréablement surpris. On s’attendait à une ville-port toute moche et pas très intéressante et fait il y a des fjords ici aussi. Le paysage est magnifique et la Snout Track très sympa. On a droit à un magnifique panorama sur la baie de très bon augure pour la traversée du lendemain.

DSC_8676DSC_8679


Jour 190 : La traversée en ferry

C’est bien simple, on aura passé notre journée à attendre (avant de prendre le ferry, pour embarquer sur le ferry, dans le ferry). Ça faisait longtemps qu’on n’avait pas dépendu de quelque chose pour nos transports et ça nous a bien changé.

C’est aussi la première fois qu’on prend un ferry avec une voiture que l’on conduit et la montée sur le bateau ne s’est pas faite sans stress.

La traversée était très sympa, on a eu la chance d’avoir un temps magnifique et de pouvoir profiter des fjords de Picton pendant un bon moment avant de sortir de la baie.

DSC_8695DSC_8703

On arrive à Wellington et on a de la chance puisqu’on réussit à se poser dans un super campsite gratuit qui est souvent pris d’assaut. À tel point que certains vans se garent à coté en attendant qu’une place se libère. Pauline joue les justicières en gardant une place vide pour un couple qui attendait depuis un moment et qui a failli se faire avoir par d’autres gens ce qui nous fait gagner un apéro de remerciement (et ouai, le couple était français, de la région lyonnaise qui plus est, ça aide).


Jour 191 : Wellington

Ça faisait bien longtemps qu’on n’avait pas visité une ville mais visiblement, c’est comme le vélo, ça ne s’oublie pas ! On commence notre journée par le musée Te Papa, probablement le plus important de Nouvelle-Zélande.

On a un avis un peu mitigé sur ce musée. On l’a trouvé bien mais presque trop didactique et ludique. On a l’habitude de nos musées pas hyper rigolos et on a été perturbé par tous les dispositifs mis en place (son, lumières, tableaux interactifs) pour les visiteurs qui nous ont laissé perplexe. On est chiants hein ?

On a toutefois bien aimé la collection d’art maori local et des îles du Pacifique et les explications sur comment les fameuses îles ont été habités. Les explorateurs de l’époque en avaient sérieusement dans le froc pour partir au milieu du Pacifique sur des embarcations en bois sans savoir ce qu’ils allaient trouver.

DSC_8715

On file ensuite vers le Anderson Parc et les Botanic Gardens pour faire une balade jusqu’au centre ville. On passe par un cimetière (pas glauque) et par le quartier un peu plus moderne qui abrite le Parlement. On finit notre balade par la très belle Old St Paul’s Church, qui paye pas de mine de l’extérieur mais qui abrite une superbe nef.

DSC_8717


Notre itinéraire

RoadTrip 8 - Picton to Wellington GF

RoadTrip 8 - Picton to Wellington

Alfred Stream Reserve : pour tout type de véhicule, gratuit, limité à 6 places (mais des gens se rajoutent quand même), toilettes et barbecue.

Collins Memorial Reserve : self contained uniquement, gratuit, limité à 12 places (un ranger à mis des amendes de 200$ à 2 voitures qui étaient là en plus à 6h du matin), toilettes, poubelle

Owhiro Bay Freedom Camping : self contained uniquement, gratuit, limité à 15 places, toilettes, super vue


Bilan

Des journées un peu plus calmes qui nous ont fait du bien. On a beaucoup aimé la route côtière de Queen Charlotte et la vue depuis la Snout Track et le ferry. On a fait le choix de ne pas s’attarder à Wellington mais on ne doute pas que la ville vaille le coup de rester quelques jours.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :