La péninsule de Banks

Jour 164 : Notre premier jour de Road trip sur la péninsule de Banks

On se fait un grand coup de stress parce que Pauline s’est un peu gourrée dans les horaires d’avion et qu’à peu de choses près (c’est à dire 20min), on ne pouvait plus s’enregistrer. Plus de peur que de mal, on a notre vol et on arrive à Christchurch dans les temps.

Nous voilà sur l’île du Sud et nous retrouvons Jenny (et son gosse de 3 ans qui braille mais qui braille…) qui nous amène à notre maison des 6 prochaines semaines.

Ça y est, enfin, nous voilà dans notre van ! On le nomme Karadoc (de Vannes, ça tombait sous le sens) et on se lance dans notre road trip. On vous fera un petit article spécial Karadoc, ses caractéristiques, son fonctionnement et notre ressenti dans un moment, le temps qu’on le prenne un peu en main.

Karadoc le Van

Après des premiers kilomètres pas évident, et oui les vitesses à gauche, les clignotants à droite et plus de la taille de l’engin, ça surprend un peu, on se fait notre arrêt « course » obligatoire.

Une fois qu’on est paré de chez paré, nous voilà partis en direction de la péninsule de Banks, à l’Est de Christchurch.

Plus on s’éloigne de la ville, moins il y a de monde (et c’est une bonne chose car Karadoc est parfois un peu plus large que notre voie). La route est magnifique et on décide de passer par la « absurdement magnifique » (c’est pas nous qui le disons, c’est notre guide) Summit Road.

La péninsule de Banks est le résultat d’éruption volcanique il y a près de 8 millions d’année et cette route longe un des cratères. Autant vous dire qu’on en prend plein les yeux !

On bifurque pour aller voir l’une des nombreuses criques du coin, la Okains Bay où on se pose pour la nuit.

Viens alors le moment de prendre possession de Karadoc (en tout bien tout honneur bien sûr) : un peu de rangement, un peu de déco et un peu d’optimisation de notre espace de vie, franchement on ne s’en sort pas si mal.

On va faire un tour sur la plage pour profiter du paysage et on se lance dans la confection de notre premier repas: bruschetta tomates/oignons/concombre et purée (maison s’il vous plaît) jambon ! On ne vous donnera pas notre menu à chaque fois mais là c’était le premier « vrai » repas depuis longtemps alors on est contents !


Jour 165 : Akaroa

Vous savez quoi ? On a super bien dormi dans notre van ! On se prend le petit déjeuner dehors avec vue sur la Okains Bay et pour seul bruit celui des vagues et des mouettes.

On part ensuite en direction de Lebon Bay en reprenant la Summit Road (toujours aussi belle). Cette baie là est magnifique (non sans blague ?) et on y passe un petit moment avant de reprendre Karadoc pour aller rejoindre un parc national près de l’Otanerito Bay, qui n’est malheureusement pas accessible.

On décide de mettre les chaussures de rando et d’aller faire un tour sur les collines, tout est balisé hein, vous vous doutez bien qu’on part pas au flan sans savoir où on va. Direction le Mikimiki Knob à 3 ….. minutes de marche du van, avec une vue sublime sur la baie. Comme on n’est pas trop des gros fainénants, on poursuit jusqu’au Jules Knob. On est absolument tout seul et on a droit à des paysages magnifiques, franchement c’est que du bonheur !

On finit notre trajet du jour à Akaroa, une ville au bord de la péninsule qui a été occupé par des français pendant quelques temps (ils mettent l’accent là dessus alors on le mentionne). On y mange et on va ensuite se balader, à pied cette fois ci et en tongs en plus, dans la ville. On en profite pour envoyer nos cartes postales des Philippines (Oups on était un peu à la bourre) et on visite une jolie église et un musée très sympa qui raconte l’histoire de la péninsule.


Notre itinéraire

Jour 164 - Pénisule de Banks GFJour 164 - Pénisule de Banks

Okains Bay Camping Ground : self contained uniquement, 13$NZ / personne, non powered, douche payante, sanitaires et cuisine propre, super vue sur la baie. 

Akaroa Freedom Camping Area : self contained uniquement, gratuit, peu d’emplacements et à 300m des toilettes (la nuit ça fait loin).


Bilan de la péninsule de Banks

Une entrée en matière parfaite avec des paysages sublimes et une route exceptionnelle le long de la lèvre du cratère d’un volcan. On a adoré les petites baies enfermées au milieu des terres et les magnifiques couleurs des paysages.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :