Ferry de nuit et Cebu City

Nuit 147 : Le ferry pour Cebu

On a décidé de vous le raconter dans les détails, parce que c’était un trajet assez rigolo (et bien moins terrible que ce à quoi on s’attendait). On vous passe le transport jusqu’au port, une fois arrivés, on s’acquitte de la petite taxe des ferry et on décide d’aller faire des courses pour avoir de quoi nous restaurer pendant la traversée.

Après ça, on embarque sur un très gros bateau, ouvert sur les côtés (ça s’annonce bien pour la nuit) et pour une fois on garde nos bagages avec nous. C’est d’ailleurs le cas de tous les passagers. Sauf que les philippins, ils ne voyagent pas uniquement avec des valises mais aussi avec des cartons ficelés, des gros sacs en toile de jute et des paniers en osier qui contiennent … des coqs de combat (#passionphilippine), vivants et bruyants, sinon ça n’a aucun intérêt !

On prend possession de nos couchettes et on peut vous dire qu’on a fait pas mal de dortoirs mais de cette taille là, jamais ! Pauline a le lit 301 donc sachez qu’on était au moins 300 sur notre pont. On a choisi les « regular », ce sont des couchettes toute simples, pas hyper confortable mais pas la cata non plus. On est plutôt contents d’avoir les draps de soie car tout le bordel est recouvert de plastique et avec la chaleur ça colle un peu.

On a le droit à des petites consignes de sécurité (diffusées sur écran), notamment en cas de naufrage, ce qui n’est pas pour nous rassurer, suivi d’une prière au petit Jésus (aussi diffusée sur écran), ce qui n’est vraiment pas pour nous rassurer.

On part à peu près à l’heure après une nouvelle prière, en live, du « capitaine » et on hallucine un peu car tous les gens se signent autour de nous, on vous a dit qu’on était pas très rassurés ?

Le trajet se passe plutôt bien et on fait un arrêt à Tagbilaran (sur Bohol) ce qui occasionne pas mal de bruits et de mouvements (et un peu de stress car nos couchettes sont près de la sortie et qu’on se retrouve nez à nez avec les gens). Globalement on a pu dormir et on arrive au port de Cebu à 4h30 du matin !

Ça fait un peu parti de l’expérience de prendre les transports locaux et on n’avait jamais dormi dans un ferry de notre vie, c’était plutôt amusant mais on ne ferait pas ça toutes les nuits.


Jour 148 : Cebu et sa poussière

Une fois descendu du ferry, on se trouve (un peu par miracle) un 7Eleven d’ouvert où on se pose un peu pour se réveiller. C’est aussi là qu’on dit au revoir à notre copine Charlotte avec qui on a passé une petite semaine très sympa et qui file à Malapascua (au Nord de Cebu) pour voir les requins-renards. Elle part assez tôt pour la gare routière alors qu’on décide de rester un peu comater sur place.

On arrive à se motiver à bouger et on se rend à la cathédrale San Nino et à son couvent. Il se trouve qu’une messe est en cours (en anglais) et l’église est remplie alors qu’il est à peine 7h30 !

On en profite pour faire une petite parenthèse, les Philippines ont été colonisée par les Espagnols, d’où les noms de villes qui sonnent souvent plus sud-américain qu’asiatique et la ferveur religieuse (catho hein !) très très présente. D’autre part, les Américains ont aussi fait un « petit coucou » amical aux philippins, il en reste que tout le monde ou presque parle anglais et que quasi tout est écrit en anglais dans les rues.

Après la messe, on se rend au marché alimentaire de Carbon, qui est plus qu’immense et qui pue du ouf ! Autant vous dire que plus le temps passe et plus notre fatigue augmente (et du coup notre motivation diminue).

On décide de se replier vers notre hôtel et …. ô miracle, il y a de l’eau chaude ! Ça fait un loooong moment qu’on n’a pas eu droit à une douche pas froide, on est contents !


Bilan de Cebu City

On n’a pas grand chose à vous en dire, nous n’y avons pas passé beaucoup de temps mais globalement, la ville n’est pas très intéressante.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :