Kampot en famille

Jour 98 : Retrouvailles familiales

Direction Kampot pour retrouver la famille de Simon. Comme nous n’avons pas beaucoup de trajet nous arrivons les premiers et profitons de notre après-midi dans un cadre magnifique. On a droit à un superbe hôtel (et la piscine qui va bien).

On retrouve donc la famille de Simon et ça fait du bien de voir nos proches après 3 mois de voyage et à l’approche des fêtes. On profite d’un bon diner en famille, on rattrape un peu les nouvelles de chacun et d’une belle soirée.


Jour 99 : Visite de Kampot

Première journée à 7 et on peut vous dire que ça nous fait du changement ! Après 3 mois en tête à tête, on est un peu déboussolés d’être aussi nombreux mais ça fait vraiment du bien de retrouver la famille de Simon. On part à Kampot le matin, pour un petit tour de la ville. C’est pas hyper joli globalement mais on en profite pour se réserver un chauffeur pour le lendemain et pour se balader sous une chaleur raisonnable.

DSC_4881
Kampot

On tente d’aller voir une plantation de poivre (raté elle est fermée pile poil aujourd’hui) et un marais salant (raté le gonz est parti manger pis poil quand on arrive). Finalement, on rebrousse chemin et on va profiter de la piscine et ça fait du BIEN !

On se fait aussi un petit plaisir culinaire puisque les parents de Simon nous ont apporté du saucisson et qu’après trois mois privés de charcuterie ça aussi ça fait du bien !


Jour 100 : Bokor et le poivre de Kampot

On a droit à une journée avec chauffeur pour se rendre dans les alentours de Kampot qui regorge de choses à voir. Il est accompagné de son adorable petit garçon, David (assez surprenant pour un enfant cambodgien de 6 ans), qui visiblement n’a pas école.

Première étape de la journée : la station climatique de Bokor. Une montagne proche de Kampot avec une très belle vue sur la ville et la baie. Elle fut le fief des colons français et de la haute société Khmere et on y trouve donc une église et un ancien casino reconverti en hôtel de luxe depuis peu.

DSC_4887
Vue du Bokor
DSC_4947
Eglise du Bokor

On profite de très beaux points de vue et on a un petit coup de coeur pour le Black Palace, les bâtiments complètement à l’abandon (comprenez : tagué et envahi de végétation) de l’ancien palais du roi de Sihanoukville dans les années 30.

DSC_4894
Black Palace
DSC_4921
Black Palace

Direction les alentours de Kep dans l’après-midi pour visiter l’une des fermes du fameux poivre de Kampot (le Ritz viendrait se fournir dans la région c’est vous dire s’il est renommé). On en apprend un peu plus sur la production du poivre et on se rend compte que tout est trié à la main ! La visite nous est faite par un Woofeur français bien sympa et on compare un peu nos débuts de voyages respectifs en s’échangeant quelques bons plans.

DSC_4949
Poivrier
DSC_4950
Grappe de poivre

Retour à l’hôtel pour une petite baignade bien rafraichissante histoire de clore cette 100e journée de voyage (et oui c’est 100 jours de voyage qu’on fête pas 100 jours depuis notre départ).


Jour 101 : Kep et le crabe aux pinces bleues

Après une matinée tranquille au bord de la piscine, toute notre troupe se met en route pour rejoindre le marché aux crustacés de Kep à une trentaine de kilomètres de Kampot.

Même si la ville n’a pas grand chose de spécial à part une plage et quelques statues, le marché justifie à lui seul le déplacement. Brochettes d’encornets, de crevettes ou de poulpes, crabes vivants à peine pêchés sont au menu et on se laisse même tenter par une petite dégustation.

DSC_4979
Marché de Kep
DSC_4978
Marché de Kep
DSC_4967
Marché de Kep

On se balade ensuite le long de la plage et on rejoint un restaurant réputé pour ses plats de crabe pour fêter l’anniversaire de Simon en famille de façon un peu plus « officielle ».

Tout aurait été parfait si le papa de Simon avait reçu son plat en même que les autres et pas 45min plus tard ! Les arts de la table, c’est pas leur priorité au Cambodge !


Jour 102 : Cours de cuisine et luciole

Dernière « vraie » journée tous ensemble et nous avons prévu un cours de cuisine précédé d’une visite au marché de Kampot (qu’on avait loupé le premier jour) et suivi de la visite d’une plantation de poivre (histoire de voir ce qu’on a retenu de la première). Notre chauffeur Peter vient donc nous chercher et nous emmener au marché couvert et il a visiblement quelques achats à faire !

DSC_4996
Marché de Kampot

Vous le savez, les marchés on adore ça et celui ci fait définitivement parti de notre top 3 ! Il y a plusieurs raisons à ce coup de coeur. On a pas croisé d’autres touristes, c’est un vrai marché alimentaire où les gens viennent faire leurs courses et te poussent s’ils trouvent que tu traines un peu trop.

DSC_5058
Marché de Kampot

On a fait le tour avec un cambodgien qui nous a expliqué le nom et l’utilisation de certains aliments bien différents de carottes-patates-salade habituels. Et le plus important, la partie « boucherie » du marché était composée de petits kiosques où la viande est découpée (et après elle pendouille au milieu des mouches comme partout hein ! On est en Asie tout de même).

DSC_5051
« Kisoque » à viande
Marché Kampot
« Kisoque » à viande

Même si, comme souvent, le mélange des odeurs est un peu violent dès le matin, ce marché est un vrai bonheur et mérite définitivement une visite !

DSC_5004
Marché de Kampot

On se rend ensuite à « La Plantation » (avec un petit arrêt au Secret Lake tout proche), une plantation de poivre où notre cours de cuisine aura lieu. Notre chef est adorable, prend le temps de nous expliquer plein de choses et on se lance dans la préparation d’un Amok de poisson, d’un boeuf Lok Lak et d’un curry vert de légumes (les plats typiques cambdgiens).

On avait fait un mini cours de cuisine au Laos mais celui là était vraiment mieux ! Pour nous qui n’avons pas vraiment cuisiné depuis plus de 3 mois ça fait du bien de se faire à manger.

DSC_5062
Secret Lake

Tout est bio, on prépare notre lait de coco nous même et c’est pas une mince affaire entre la coupe et la récupération de l’eau, le rappage et le pressage. On s’attelle aussi à un mélange de condiments (gingembre, curcuma, ail, citronnelle, poivre, et d’autres trucs dont on se rappelle plus) à écraser au pilon, autant dire que certains se sont fait les bras.

Après un petit coup de cuisson, on déguste tout ça et c’est de loin notre meilleur repas cambodgien si ce n’est notre meilleur repas depuis le début de ce grand voyage.

DSC_5066
Cours de cuisine

Une petite pause digestion et nous voilà prêt à la dégustation et à la visite de la plantation de poivre. Pauline a nettement préféré la précédente, beaucoup plus naturelle et en petit groupe. On a droit à un exposé bien rodé sur l’histoire de la Plantation et ses différentes activités dans la région et à un mini tour dans les champs de poivre où on en voit pas grand chose et où il ne faut surtout rien toucher. Il y a un coté « usine » qui nous plait moins que la petite exploitation familiale de Sothy (notre première visite).

Retour à Kampot et on décide de se faire un dernier plaisir : un tour en bateau à la nuit tombée pour voir les lucioles. C’est plutôt sympa mais il faut être un oeil de lynx pour les débusquer et c’est pas franchement notre cas.

DSC_5068
Coucher de soleil sur Kampot

De retour à l’hôtel on profite d’un petit apéro de fin de vacances à base de vin rouge, de pain à l’ail et de saucisson, le bonheur !


Jour 103 : Dernier jour à Kampot

C’est déjà la fin de notre première pause famille du voyage. Les parents de Simon repartent sur Phnom Penh en fin de matinée et on profite jusqu’au bout de la super piscine de l’hôtel avant de prendre notre bus de nuit pour rejoindre Siem Reap et les merveilles des temples d’Angkor.


Bilan de Kampot

Des retrouvailles familiales qui ont fait du bien au moral (et au ventre car on a été gâté en saucisson et autres douceurs françaises), la région de Kampot vaut le détour pour ses marchés atypiques, ses plantations de poivre et son ambiance très sympa.

Cette fois-ci nos info pratiques ne le sont pas vraiment car nous avons eu droit à un gros cadeau de Noël anticipé de la part des parents de Simon.

Capture d_écran 2018-12-21 à 17.24.04

2 commentaires sur “Kampot en famille

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :