Phnom Penh

Jour 96 : Première journée à Phnom Penh

Journée très solennelle aujourd’hui. On arrive très tôt à Phnom Penh et après avoir posé nos gros sacs à la GH, on décide de se rendre sur les sites témoins des atrocités commises par le régime des Khmers Rouges.

Nous avons donc visité le S21 et les Killing Fields de Choeunk Ek. Ce sont deux lieux très intéressants et très poignants à voir. Si vous voulez des détails sur cette partie de l’histoire cambodgienne, on a décidé d’écrire un article à part, car il y a beaucoup à dire et qu’on n’a pas envie de trop plomber l’ambiance de nos récits habituels.

DSC_4810
Prison S21

Le S21 était l’une des prisons secrètes où les opposants (réels ou supposés) étaient torturés puis envoyés au Killing Fields pour être exécutés. Les différents bâtiments sont très sobres et il règne un silence assez pesant sur le site. De nombreuses photos de prisonniers sont exposées et on y voit pèle-mèle, hommes, femmes et enfants. On ne va pas s’étendre sur le détail des tortures pratiquées sur place mais sachez que sur les 20 000 personnes envoyés au S21, 7 en sont sortis vivants et 2 sont régulièrement présents sur place pour vendre leur livre.

DSC_4812
Prison S21

Vu qu’on a un peu le moral en berne, on décide de passer par le marché russe avant de rejoindre les Killing Fields. Et c’était une bonne idée ! C’est un grand marché couvert où, comme souvent en Asie, on trouve des vêtements, des souvenirs, de la nourriture, des restaurants, des coiffeurs, bref une ville dans la ville.

DSC_4821
Marché Russe
DSC_4823
Marché Russe

On déambule dans les allées hyper étroites et on vous avoue que la vue (et l’odeur) des quartiers de viande qui pendouillent, couverts de mouche, ça passe moyen moyen vu notre état de fatigue.

DSC_4828
Marché Russe
DSC_4824
Marché Russe

On déjeune assez tôt et on prend un tuktuk direction les Killing Fields (assez loin du centre ville).

Là aussi, visite extrêmement solennelle. Un très bon audio-guide est inclus dans le prix du billet et nous accompagne dans notre visite. La première chose que vous verrez si vous y allez un jour, c’est l’immense stupa érigées en hommage aux victimes et qui fait aussi fonction d’ossuaire. Notre visite nous amène au bord de différents charniers au pied desquels ont été assassinés les prisonniers du S21.

DSC_4846
Stupa des Killings Fields

On repart le coeur un peu lourd mais on tombe sur un sacré phénomène, j’ai nommé Jean-Michel Tuktuk ! Le gars est investi d’une mission : doubler le maximum de véhicules possible. Un fou dangereux qui s’ajoute à la longue liste des Jean-Michel qu’on a déjà rencontré. Même s’il n’est pas très tard notre journée à commencer depuis bien longtemps et on s’arrêtera là pour ce qui est de nos explorations de la capitale Cambodgienne.


Jour 97 : Balade dans Phnom Penh

Journée plus légère dans tous les sens du terme aujourd’hui. On démarre tranquillement en direction du musée national du Cambodge. Déception intense que ce musée ! Le prix d’entrée est très élevé, celui de l’audioguide n’en parlons pas (on passe notre tour). Le musée est minuscule et quasiment exclusivement composés de statues (de Bouddha).

DSC_4854
Musée National

Pour un premier voyage en Asie il est probablement intéressant mais des statues de Bouddha on en a vu quelques unes et on accroche absolument pas.

DSC_4856
Tuktuk

On va donc se poser un peu avant déjeuner puis direction le marché central ou Phsar Thmei. Le trajet est plutôt sympa, au milieu d’un tas de bric à brac bien asiatique et de la quantité assez hallucinante d’ordures de la ville. Le marché en lui même est un peu trop « propre » à notre gout. On suppose qu’il est principalement à destination des touristes car tout est bien rangé et on y trouve principalement des bricoles souvenirs ou des vêtements de marque (authentique ou contrefaçon, il y a débat entre nous).

Nous sommes rattrapés par notre vieille copine la pluie qui tombe par intermittence tout le reste de l’après midi et de la soirée.


Bilan de Phnom Penh

Deux jours très intéressants dans la capitale, pour nous il est indispensable de visiter les lieux liés au régime de Khmers Rouges afin de prendre conscience de l’Histoire terrible et récente du Cambodge. Nous avons choisi de faire l’impasse sur le palais royal et les nombreux temples de la ville pour des raisons budgétaires donc il nous faudra revenir pour se faire une idée !

Pour l’article « histoire » c’est ici

 

Capture d_écran 2018-12-15 à 21.28.46

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :