Hong Kong, ville contrastée

Jour 48 : Bye bye la Chine, Salut Hong Kong !

Direction Hong Kong et donc, nous voilà sur le point de sortir de Chine. Ces presque 2 mois sont passés bien vite et on poursuit notre voyage à Hong Kong pour quelques jours.

Hong Kong c’est plus vraiment la Chine mais ce n’est pas le Pérou non plus ! En un peu plus de 3h de train (et autant en attente/transfert) nous voilà sortis officiellement du territoire chinois (passeport à l’appui). Nous n’avions jamais passé une frontière autrement que par avion, et ben par train c’est … la même chose, file d’attente pour passer la douane de sortie du territoire, agent chinois qui a pas l’air très sympa et qui doit trouver qu’on a changé de tête vu l’application qu’il met à vérifier nos passeports.

Petit détail : nous sommes sortis de Chine mais … pas encore rentrés à HK, nouvelles formalités de douanes et cette fois-ci nous y sommes !

On vous confirme, HK c’est pas vraiment la Chine. Déjà, tout le monde parle anglais (ô joie, ô bonheur), les gens sont beaucoup plus disciplinés et il fait beau ! On achète rapidement notre Octopus Card (la carte TCL locale) qui a l’énorme avantage de servir aussi pour des petits achats dans les supérettes, les ferry et autres, on sent qu’on va beaucoup l’utiliser. On se dirige donc, en métro, vers notre hôtel. Il faut savoir que les hébergements à Hong Kong sont hors de prix (on a vu des hôtels à plus de 1000€ pour 4 nuits) et qu’on a réussit à en trouver un à un tarif raisonnable. En arrivant on comprend pourquoi.

Ce qui suit est la stricte vérité : la chambre mesure entre 6 et 8m2 et contient .. 3 lits superposés (deux de 3 et un de 2 personnes) ainsi qu’une salle de bain ! On n’est pas très gros et de face, on ne passe pas entre les lits. Evidemment, nos sacs sont bien trop volumineux donc ils se retrouvent remisés dans une autre pièce. On sent que ça va être bien pratique tout ça !

Temple Street
Temple Street

Loin de se laisser abattre, on part se balader un peu dans notre quartier et surtout profiter du marché de nuit de Temple Street, une sorte de bazar où l’on trouve de tout. Et quand on dit de tout c’est de tout ! Des bibelots d’un goût douteux, bijoux, figurines de Pokémon et Dragon Ball Z,  câbles et objectifs pour téléphones, stands de nourriture et même … des prostituées ! On ne le savait pas mais le quartier est aussi connu pour ses maisons closes, ce qui donne droit à des scènes un peu surréalistes pour nous de policiers qui vérifient les « autorisations de tapin » (on ne connait pas le terme légal, désolés) de ces braves femmes.


Jour 49 : Premiers pas à Hong Kong

Et ben franchement, on n’a pas si mal dormi que ça ! On s’attendait à pire, ça aide à relativiser.

Il faut savoir que Hong Kong est divisée en plusieurs parties : l’ile de Hong Kong, qui abrite le centre financier, Kowloon, sur la partie continentale (où nous logeons) et les nouveaux territoires, la partie un peu plus « campagne » et les autres iles. Quand on dit « campagne » c’est relatif, vu que la densité est de plus de 6 000 habitants/km2. Donc, premier constat, il y a un peu de monde.

On décide de partir pour l’un des endroits des connus de la ville : Victoria’s Bay. On traverse direction l’ile de Hong Kong et le quartier de Central (qui porte bien son nom) à bord d’un des Star Ferry (emblématiques, eux aussi). Depuis le bateau, on a droit à une vue assez cool de l’ile et on se fait un petit constat : autant on connait bien la skyline de New York et celle de Shanghai nous a paru vaguement familière, celle là, on ne la connait absolument pas ! Il n’empêche que c’est quand même très beau.

Victoria’s Bay
Central

On file ensuite en direction du Man Mo Temple. Deuxième constat, à Hong Kong, il y a un contraste assez fou entre modernisme et tradition. Le fameux temple est magnifique, il embaume l’encens sur les 4 – 5 patés de maison alentours et il est entouré de buildings ultra-moderne. On continue notre périple dans les petites rues de Central, notamment la Cat Street, bordée d’échoppes d’antiquaires même si à nos yeux c’est plutôt du bric à brac dans un désordre qui ferait pâlir nos mamans !

Man Mo Temple
Cat Street

Prochaine étape : le Victoria’s Peak. C’est la colline/montagne qui domine la ville et offre une vue imprenable sur les buildings de Central. Comme on n’a absolument pas envie de se faire 1h30 de montée sous la chaleur, on prend le Peak Tram. Une bonne heure d’attente plus tard et nous voilà dans un antique funiculaire qui nous tracte jusqu’en haut (on se bénit de pas avoir choisi de monter à pieds). La vue d’en haut est exceptionnelle et on en profite au milieu des chinois et de leur perche à selfie (on les a pas quitté bien longtemps ceux là !).

Victoria’s Peak

On redescend par la voie piétonne et on croise des courageux qui montent à pieds, nous on file en direction de l’Eglise St Joseph qui a une ambiance … particulière. Il y a une espèce de kermesse qui désacralise un peu le coin. Cette visite clôture une grande journée et on rentre se reposer !


Jour 50 : Marchés et shopping

Grosse journée de marche aujourd’hui ! Pour tout vous dire, on est tellement serrés niveau budget qu’on essaye de marcher le maximum, même si le métro n’est pas très cher. Et oui, on s’était dit « Hong Kong, c’est la Chine, on garde le même budget » sauf qu’en fait les tarifs sont exorbitants et que pour éviter de manger nos lanières de sandales on va devoir faire très très attention.

On marche donc une bonne heure en direction du marché aux fleurs et du jardin aux oiseaux. On se croirait dans un film de Disney, ça sent bon, il y a des jolies couleurs, des oiseaux qui chantent… il ne manque plus qu’une princesse et la boucle est bouclée (la princesse c’est Pauline, a dit Simon, c’qu’il est niant niant celui là).

Marché aux fleurs
Jardin aux oiseaux
Poissons

On poursuit vers le temple Wong Tai Sin qui est blindé de chez blindé ! On ne sait pas si c’est parce que c’est dimanche ou quoi mais la foule nous fait un peu fuir et on retrouve un peu de calme dans l’abbaye de Chi Lin, au milieu d’un jardin pleins de bonsaï !

Et là .. petit coup de mou, la chaleur est terrible (vous avez vus, on râle quand il pleut et on râle quand il fait chaud #jamaiscontents) et on a un peu de mal à avancer. On rentre donc se poser un peu à l’hôtel avant de repartir pour Central et de faire un peu de shopping (du lèche vitrine plus précisément, rapport au budget). On se promène au milieu des immeubles et on tombe sur le tram le plus mignon du monde ! Une espèce de mini bus à impérial sur rail qui nous fait un peu penser au Magicobus de Harry Potter, on sent bien que les Anglais ont occupé le terrain un bon moment ici.

Tram le plus mignon du monde

On profite du retour pour admirer le coucher de soleil et les buildings qui s’illuminent sur la baie. C’est à ce moment là qu’on se dit « Putain, on est à Hong Kong ! » et on est bien contents !

Skyline

Jour 51 : Un tour sur l’ile de Lantau

Direction une des grosses iles de l’archipel : Lantau. Elle abrite différentes curiosités comme l’aéroport (mais ça c’est pour le lendemain), DisneyWord (mais ça c’est pour jamais) et surtout, le monastère de Po Lin (ça ne s’invente pas !) et son Grand Bouddha assis. Il existe un téléphérique pour rejoindre le monastère depuis le métro mais vu les tarifs, on s’abstient même si la vue avait l’air jolie, d’après ce qu’on a lu lire, par temps clair on peut même apercevoir Macao (très proche). Nous on aura surtout vu les hélicoptères qui trimbalent des gens (très) fortunés entre les deux villes.

Nous arrivons sur place après un trajet en bus assez cahoteux qui a bien brassé Simon. Le Bouddha est effectivement très grand et le monastère attenant est assez joli mais il se dégage une sorte de « modernisme » de l’endroit qui nous laisse sur notre faim. Dans le monastère se trouve une salle au Dix Milles Bouddhas et ça ressemble plus à une salle de conférence qu’à un temple.

Bouddha de Po Lin

Direction ensuite, ce qui nous faisait très envie en venant sur l’ile … DisneyWorld ! Non, non, non ! Direction le village de Tai O. Il s’agit d’un village de pêcheurs construits sur pilotis qui baigne dans son jus depuis bien longtemps et on se surprend à se rappeler que nous sommes encore à Hong Kong. La différence entre ce coin de l’ile et Central sur l’ile de Hong Kong est assez stupéfiante, on en revient à ce qu’on vous disait, ici, c’est contrasté !

Village de Tai O
Village de Tai O

On se balade sur les ponts un peu branlants et au milieu des maisons toutes aussi branlantes. On se sait pas si le typhon d’il y a quelques temps a laissé des traces ou s’ils sont pas trop portés sur le rangement mais il y en a de partout ! On profite même d’un petit tour en bateau pour espérer voir les dauphins roses (évidemment c’est un échec) et on rentre tranquillement sur Jordan, non sans avoir trouver une solution ultra économique pour aller à l’aéroport le lendemain (3,5 HKD au lieu de 65 par personne, on est dans les bons coups !).

Village de Tai O
Village de Tai O

🇭🇰 Bilan de Hong Kong 🇭🇰

On aura adoré cette ville ! Elle est vivante, cosmopolite et contrastée. Nos deux coups de coeur (et des incontournables à nos yeux si vous y mettez les pieds un jour) sont définitivement le temple de Man Mo et le village de Tai O. On aura aussi adoré se balader dans le marché de Temple Street tout comme dans Central.

Le seul point négatif à nos yeux : le budget ! On s’en sort avec un très honorable 34€ / jour / personne mais au prix d’une sacrée quantité de marche et de concessions sur les repas.

Un petit graphique pour vous résumer nos dépenses, avec vous vous en doutez, une énorme part pour l’hébergement (bien qu’il fut très raisonnable)

Ainsi s’achèvent nos aventures en terres chinoises. C’est passé très vite pour nous et ne vous inquiétez pas, vous aurez droit à un petit bilan détaillé de ce périple dans très peu de temps.

Direction le Nord du Vietnam pour des retrouvailles très attendues avec ce pays que l’on aime particulièrement.

Pour les photos de Hong Kong, c’est sur le drapeau que ça se passe -> 🇭🇰

Capture d_écran 2018-12-11 à 18.57.45

Un commentaire sur “Hong Kong, ville contrastée

Ajouter un commentaire

  1. Bonjour Pauline je vois que tu es à Hong Kong il y a 20 ans j ai fait un salon avec les tanneries du puy et j avais amène mon fils Benjamin passer une semaine dans ville très active .A travers tes images et tes reportages je me suis retrouvé dans ambiance très particulière et tres active . J espère que la Chine restera pour vous une belle aventure et que la suite de votre périple se passera bien . Nous suivons votre voyage avec beaucoup d intérêt .merci pour toutes les belles photos et les nombreuses anecdotes que vous notez chaque fois c est bien .a bientot de vous lire bises a vous deux Philippe

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :