Wuyuan, la Chine rurale

Jour 27 : Transfert et glandouille

On change de province aujourd’hui mais on ne part pas bien loin. Direction le Jiangxi et la ville de Wuyuan à seulement une cinquantaine de kilomètres de Tunxi.

Wuyuan c’est la campagne, la Chine rurale et nous y passons 4 jours et nous avons décidé de faire moitié glandouille moitié visite, et comme nous sommes fatigués, on commence par la glandouille, et ça fait du bien !


Jour 28 : Le « voyage-campagne »

Aujourd’hui, on part en voyage-campagne ! Location de vélo et nous sommes sur les routes de la campagne chinoise direction Sixi et Yancun, deux villages jumeaux assez proches de Wuyuan.

On va pas vous mentir (un petit pédestre ne ment jamais), la route est pas dingue, on s’imaginait pédaler dans la campagne, cheveux au vent avec la nature comme compagne (le petit pédestre est un peu poète) mais en fait on est le long d’une nationale avec des voitures/scooters/camions qui roulent à 70km/h, c’est un peu moins bucolique. On arrive néanmoins entier à Yancun et on part à pieds visiter les deux villages.

Yancun

Là pour le coup on n’est pas déçus ! C’est la campagne, la vraie ! Les poules, les champs, les odeurs tout y est, l’ensemble au milieu des collines c’est vraiment très agréable et …. pas un touriste chinois à l’horizon. On arrive au village, qui est en deux parties parce qu’en fait il y a une partie du village où c’est pas vraiment le village et une partie du village où c’est vraiment le village, et on se balade tranquillement au milieu des plantations de coton (hyper doux) et des gens qui font leur petite vie tranquille et qui ont l’air de découvrir les Occidentaux pour la première fois de leur vie.

Coton
Paysan à Yancun

Direction ensuite Sixi, après une petite marche sur un sentier assez improbable et nous voilà arrivé dans un village Fengshui, prenez ça les bobos qui arrangent leur appartement en Fengshui, là c’est une village ENTIER, personne ne peut lutter. On s’arrête pour manger un bout (et on remercie Google Trad d’avoir fait une appli qui traduit les sinogrammes grâce à l’appareil photo de nos téléphones, la technologie c’est magique !). On mange les meilleures aubergines du monde, confites avec des petites morceaux d’ail et des oignons nouveaux, ça baigne dans l’huile, le gras, c’est la vie !

Sixi

On explore ensuite le village où l’on voit un pont qui a 8 siècles (pas mal) et pleins de très beaux bâtiments des dynasties Ming ou Qing (on ne sait plus trop). C’est un peu la même ambiance que dans les villages de Xidi et Hongcun mais sans les touristes, le bonheur !

Sixi

On reprend la route pour rentrer à Wuyuan et les cuisses chauffent un peu mais bon avec un total de 35km à vélo (et c’était pas plat !) et 12km à pieds, on a le droit d’être un peu fatigués non ?


Jour 29 : Le repos des guerriers

Notre première vraie journée de repos à glander ! C’était doux, on a même mangé des spaghettis bolo le soir, le bonheur !


Jour 30 : Coup de coeur et de peur dans la campagne chinoise

Départ un peu tôt ce matin pour Guankeng, au nord de la province. On trouve la gare routière presque par miracle, on ne le répètera jamais assez mais les transports publics en Chine, c’est pas une sinécure ! Direction Guankeng donc pour une « rando » de 10km à travers la campagne chinoise, les champs et les collines pour rejoindre Lingjiao.

Campagne chinoise
Campagne chinoise

Enorme coup de coeur pour nous ! Le paysage est magnifique, on ne croise personne hormis des sauterelles de 5/7cm de long, des mulots et un serpent (grosse tachycardie sur le coup, vous vous en doutez !). On parcourt notre sentier qui est en fait une ancienne voie postale, pavée qui reliait les deux villages à l’époque de la dynastie Song. Après 3h de marche dans les collines, nous arrivons à Lingjiao et le dernier bus pour rentrer … vient de partir ! Nous voilà donc coincé dans une village de 150 habitants, sans hôtel ni restaurant, avec une banane en guise de nourriture.

Lingjiao
Campagne chinoise

On commence un peu à flipper parce qu’on ne voit pas trop comment on va faire pour rentrer (et les 35 km de marche ne sont pas envisageable). Finalement, une gentille chinoise vient nous aborder, nous mitonne en deux temps trois mouvements deux plats de nouilles et grâce à la magie de la technologie, on arrive à lui demander de nous appeler un chauffeur pour nous emmener vers Qinghua où nous trouverons des bus pour rentrer sur Wuyuan.

On s’en sort avec une frayeur qui aura duré une trentaine de minutes mais qui aura été plus qu’intense.

À Quinghua, on avait prévu d’aller voir le pont arc en ciel, l’un des plus anciens et réputé le plus beau de la région, mais les chinois ne sont pas bêtes et vu les tarifs appliqués pour juste le voir, on rebrousse chemin et on rentre à Wuyuan, bien fatigués de la journée.


Bilan de Wuyuan

On aura adoré ces petites « vacances » dans la campagne chinoise ! Énorme coup de coeur pour les paysages de la balade le long de la voie postale, les champs et l’absence totale de touristes du coin. On n’aura pas vu un Occidental dans cette région de la Chine et on avait l’impression d’avoir les sites pour nous tout seul, ça change des étapes précédentes ! On ajoute presque 35km de marche et 35 autres de vélo à notre total (qui gonfle sacrément)

Prochaine étape : Changsha où nous ne nous attarderons pas avant de rejoindre (enfin) Zhangjiajié !

Capture d_écran 2018-12-11 à 19.07.01

3 commentaires sur “Wuyuan, la Chine rurale

Ajouter un commentaire

  1. La photo  » campagne chinoise » avec le ruisseau est superbe. on dirait un tableau de Carl Friedrich. Les deux suivantes aussi d’ailleurs. Entre le vélo et la marche vous devez commencer à avoir des cuisses en béton.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :