Nihao Pékin

Capture d_écran 2018-12-11 à 19.02.44Jour 1 : C’est parti les petits pédestres

Premier jour à Pékin et autant dire qu’on a pas fait les choses à moitié avec 19km de marche !

Apres notre rencontre avec le métro pékinois (très propre, très facile à utiliser et vraiment pas cher), nous visitons le Temple des Lamas.

Temple des Lamas

Maxi déception pas un seul lama en vue, il y a tromperie sur la marchandise ! En réalité, c’est un temple du courant bouddhique tibétain des lamaïstes donc finalement ça colle.

Il y a beaucoup de salles avec pleins de statue de Bouddha et des cérémonies d’encens dans tout les coins, c’est très joli.

On enchaine sur une grande balade de près de 3h dans le quartier alentour, en passant par les Hutongs. Ce sont les anciens quartiers « traditionnels » pas encore remplacés par les buildings sans âmes et vraiment très appréciable à parcourir à pieds. On en profite pour faire un détour par les tours du Tambour et de la Cloche, vestiges de la dynastie Ming (mais reconstruite on ne sait pas trop quand).

Hutongs
Petites poupées au détour d’une balade
Hutongs

Jour 2 : Palais d’Été et beaucoup de chinois

Aujourd’hui direction le Nord Ouest de Pékin pour la visite du Palais d’Été, ancienne résidence des empereurs chinois. Le site est immense, tellement immense qu’on y passe la journée et que d’après le guide il fait 290ha dont 220ha de lac.

Palais d’Été

Il y a pleins de bâtiments avec des noms « zen » genre Salle de la Bienveillance et de la Longévité, Pavillon des fragrances Bouddhiques ou encore Salle des nuages ordonnés et j’en passe.

Les bâtiments ne sont pas très vieux, reconstruit à la fin du XIXe, la faute aux guerres, mais ça reste assez stupéfiant tant par la taille du site que par la taille des différentes salles et la taille des merveilleux escaliers qu’on doit prendre si on veut voir quelques choses (nos cuisses pleurent encore).

On a un petit coup de coeur pour la Suzhou Jie, une rue autour d’un canal avec des vieux bâtiments, reconvertis en boutiques à attrape-touristes souvenirs (une spécialité locale visiblement) mais vraiment très agréable.

Suzhou Jie
Deux papis en ‘pause’

 Autant la veille on a trouvé que le milliard et quelques de chinois ne se voyait pas trop, autant aujourd’hui on l’a bien ressenti, ils sont partout et on sent bien qu’ils sont à la maison parce qu’il nous a fallu jouer des coudes pour accéder à certains bâtiments.


Jour 3 : Jabba et la Cité Interdite

Avant de parler de la Cité Interdite et d’à quel point elle est belle revenons un peu en arrière, sur les trois dernières nuits que nous venons de passer en dortoir. On n’est pas de chochottes, on avait déjà testé le dortoir et ça ne nous gênait absolument pas mais là il faut ajouter le paramètre « chinois ».

Qu’est ce que c’est le paramètre « chinois » ? C’est simple, c’est un paramètre qui arrive à minuit  à deux puis à 2h tout seul puis qui fait sonner son réveil à 5h30 pour ne pas l’éteindre et TE faire lever de TON lit pour que tu lui dises et qu’il se rendorme aussi sec. C’est le paramètre qui allume la lumière quelque soit l’heure et qui se racle la gorge au point que tu penses que tu vas te faire vomir dessus.

Le paramètre « chinois » fait que tu n’as pas dormi depuis ton arrivée et que tu changes de chambre sans quoi, l’un des trois va se prendre une droite (on les avait appelé « les petits Bobby chinois » et « le Jabba chinois avec option mycose des orteils apparente »).

 

La cité Interdite maintenant. C’est vraiment bien !

On passe d’abord par la fameuse place Tiananmen et devant le mausolée de Mao, tout en simplicité et minuscule bien évidemment. Il y serait embaumé et visible dans un cercueil en verre, on va pas vous mentir on a pas eu spécialement envie d’aller vérifier.

Place Tiananmen et Mausolée de Mao

Apres avoir acheter nos tickets grâce à nos passeports (??), on entre enfin dans l’un des endroits les plus mythiques de Pékin, si ce n’est de la Chine, la Cité Interdite.

On ne vous refait pas le topo sur le milliard et quelques de chinois, là aussi il s’est bien ressenti. Le site est immense lui aussi, tellement qu’à l’époque les empereurs se déplaçaient en chaise à porteur (sauf le dernier qui le faisait à vélo mais il était très sportif à ce qu’on m’a dit). Là aussi les différents pavillons ont des noms rigolos comme les Salles de l’Harmonie suprême, de l’Harmonie du milieu et de l’Harmonie préservée ou le Pavillon des Mélodies Joyeuses.

Cité Interdite

On s’est baladés tranquillement au milieu des chinois qui font des selfies avec leur grosse tête au milieu et un tout petit bout de palais derrière et on a adoré la partie réservée aux Trésors avec notamment le Mur des Neuf Dragons, qui date de la fin du XVIIIe. Apres avoir arpenté le palais en long en large et en travers, enfin une partie car certaines zones de la Cité Interdite sont encore interdites (cohérents sur ce coup là les chinois), on a filé dans le parc tout au Nord de celle ci et on a pu profiter d’une vue de fou sur le palais.

Mur des Neuf Dragons
Vue de la Cité Interdite

Jour 4 : Les petits pédestres se baladent au parc

Première chose, on a super bien dormi et ça fait plaisir !

On a prévu une petite journée aujourd’hui car les prochaines s’annoncent un peu plus rudes donc direction le parc de Beihai pas très loin en métro. On flâne au milieu des allées qui diffusent une petite musique d’ambiance bien sympathique, on visite deux – trois bâtiments sans trop de touristes et on en profite pour se reposer un peu.

On aura quand même marché 10km donc c’est une petite journée assez relative.

Rue de Pékin
Parc Beihai
Joueurs de Dominos

Un petit bilan de Pékin

Pour une première approche avec la Chine, on s’en est pas trop mal tiré et on aura passé un bon moment dans la Capitale avec des visites assez folles qui nous en ont mis plein les yeux et beaucoup de pollution qui nous en a mis plein les poumons. On aura quand même marché 58km en 4 jours et ça n’est pas près de s’arrêter !

Capture d_écran 2018-12-11 à 19.02.44

7 commentaires sur “Nihao Pékin

Ajouter un commentaire

  1. A priori Pékin n’a déjà plus de secrets pour vous. Pourtant ça ne doit pas être toujours facile de lire les panneaux!! Je ne suis pas une grande voyageuse alors j’avoue que j’ai pas bien la notion!!!
    bises

    J'aime

  2. Belles photos et superbes commentaires. Dommage qu’on ait pas 40 ans de moins, enfin moi mais pas Françoise qui n’a pas vraiment l’âme aventurière. Cela ne l’empêche pas de suivre et d’apprécier , comme moi, votre Aventure, avec un grand A. Continuez à nous faire rêver . Bisous à vous Parrain et Françoise

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :